조선말

Monique Janotta

Danseuse Etoile international
- Chevalier des Arts et des Lettres
- Professeur et maîtresse de ballet

  • Elle commence à étudier la danse à Paris, sa ville natale,  à l’académie Serge Lifar où son professeur est Léone Mail de l’Opéra de Paris.  Elle a été très vite choisie par Serge Lifar pour danser lors de ses célèbres conférences. Ensuite élève de Conservatoire National Supérieur de Paris pendant deux ans dans la classe de Solange Schwartz,  où ses principaux maîtres étaient Carlotta Zambelli, Serge Peretti, Marika Besobrasova, Serge et Solange Golovine, Rosella Hightower, Raymond Franchetti, Alexandre Kalioujny.
  • A l’âge de seize ans Monique Janotta rejoint la compagnie du Marquis de Cuevas, puis  à sa dissolution, est engagée par Pierre Lacotte dans le Ballet des Jeunesses Musicales de France.     Peu après, elle intègre la compagnie que Serge Golovine a créée, puis entre au ballet du Grand Théâtre de Genève dirigé par Serge Golovine.
  • Nommée Première Soliste, Monique Janotta danse à Genève l’oiseau de Feu, comme premier grand rôle puis rejoint Paris pour danser avec les étoiles du Marquis de Cuevas au Grand Ballet Classique de France. Au Théâtre des Champs Elysées, Gilbert Meyer de l’Opéra de Paris crée pour elle et Michael Denard le pas de deux “Interférences”.
  • En 1970, elle rencontre Eric Walter directeur du Ballet du Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf (Allemagne) qui l’engage et conçoit de nombreuses chorégraphies à son intention.     Elle danse également les grands rôles du répertoire classique ainsi que des créations de chorégraphes tel que Jiri Kylian, Hans Van Manen, Üwe Sholtz, Heinz Spoerli, Paolo Bortoluzzi (qui sera souvent son partenaire), Peter Breuer, Glen Tetley, Jochen Ulrich… Elle est invité à Johannesburg, Florence, Nervi, Londres, Barcelone, Berlin, Hambourg, Leipzig, Zurich…
  • Professeur et maître de ballet depuis 1998, Monique Janotta transmet son savoir aux jeunes danseurs de l’Opéra de Düsseldorf. Elle est aussi régulièrement invitée comme professeur par les ballets de l’Opéra de Leipzig, Varsovie, Innsbruck, Salzbourg.
  • En 1993, Jack Lang, ministre de la Culture, rend hommage à sa carrière d’ambassadrice de la danse Française en Allemagne et la nomme Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.